27-28 OCTOBRE 2017

LISTE DES THÈMES
1-0 EN DIRECT DU VATICAN  
2-0 PAPE FRANÇOIS ET L’ÉGLISE (OU LES EGLISES)
 
3-0 ŒCUMÉNISME

4-0 LITURGIE
5-0 SPIRITUALITÉ
6-0 ÉTHIQUE
6-1 PMA/GPA/IVG

7-0 LAICITÉ
8-0 SOCIÉTÉ (Politique, etc)
8-1 BREXIT
8-2 CETA
8-3 CD01 Accord sur le contrôle du climat
8-4 UNION EUROPÉENNE
8-5 ESPAGNE
9-1 PROCHE ORIENT – SYRIE, ÉGYPTE, IRAK, IRAN, ISRAEL, TURQUIE, RUSSIE, SYRIE, ARABIE, QATAR
9-2 ORIENT - INDE, CHINE, JAPON, CORÉE, INDONÉSIE, PHILIPINES, AUSTRALIE
9-3 ISLAM, ISLAMISME, IMMIGRATION, TERRORISME
9-4 AMÉRIQUE DU NORD (USA, CANADA)
9-5 AMÉRIQUE CENTRALE
9-6 AMÉRIQUE DU SUD
9-7 AFRIQUE

15- DIVERS  
16- MÉDIA-PRESSE-INFO


NOTE : L’INDICATION « EN SAVOIR PLUS » PLACÉE AVANT LE « LIEN », EXEMPLE: http://www.etc... INDIQUE QUE LE « TEXTE » AFFICHÉ N’EST PAS COMPLET. UN « CLIC » SUR CE LIEN  CONDUIT AU SITE INTERNET, ET À LA PAGE OÙ EST AFFICHÉ LE « DOCUMENT »…


 

1-0 EN DIRECT DU VATICAN + Aleteia + Zenit

A LA UNE DE RADIO VATICAN VENDREDI 27 OCTOBRE 2017.
Le cardinal Parolin rappelle l'attachement du Pape à l'Europe
Le Pape et le primat anglican lancent un nouvel appel pour le Soudan du Sud

Repenser l'Europe: un colloque de deux jours au Vatican

Le message du cardinal Tauran aux confucéens
L'évêque de Versailles de retour d'une visite à Alep
Les évêques du Bénin s'inquiètent de la pauvreté qui frappe le pays

Indonésie: les organisations radicales seront dissoutes

Il y a 10 ans, la crise des subprimes secouait l'économie mondiale

ALETEIA TODAY 27 OCTOBRE 2017
Accès à tous les titres du jour : http://us7.campaign-archive.com/?e=72f681e023&u=e747b6da5b523d93de77f3f8b&id=be667dbc28
Sélection de titres :
Pourquoi les exorcistes insistent-ils pour que le démon dévoile leurs noms ?

Dans cette interview, un exorciste Suisse conseille de ne pas voir le Mal partout mais de rester prudent malgré tout.
Chine : des églises encore persécutées

Près de 40 ans après l'ouverture de la Chine décidée par Deng Xiaoping et la reconnaissance des religions, les chrétiens connaissent encore nombre de …
ALETEIA TODAY 28 OCTOBRE 2017

ACCÈS À TOUS LES TITRES DU JOUR : http://mailchi.mp/aleteia/l6v0b63o8c?e=72f681e023
SÉLECTION DE TITRES :
Protestants et catholiques, l’examen des sept différences

Les 500 ans de la réforme sont l’occasion de comprendre ce qui distingue catholiques et protestants.
Le pape François appelle à la « fraternité » entre catholiques et protestants

Recevants des protestants presbytériens au Vatican le 26 octobre, le pape François en a profité pour appeler à …

ZENIT LE MONDE VU DE ROME

Les titres du vendredi 27 octobre 2017 – Riche en miséricorde
Il y a vingt ans, Thérèse, docteur de l’Eglise
Anglicans: l’archevêque de Cantorbéry Justin Welby reçu par le pape
Installation du responsable de la communauté anglicane de Rome
Dieu est grand, mais il marche avec toi et t’offre une glace : le pape à la télévision
Une série d’émissions pendant deux mois
« Dieu prends soin de nous et nous pardonne continuellement »: tweet du pape François
L’encyclique de Jean-Paul II et l’Epître aux Ephésiens
L’intérêt marqué du pape François pour l’Europe, par Mgr Gallagher
Congrès sur la contribution des chrétiens au « Projet Europe »
Repenser l’Europe: du Brexit aux autonomies, les défis, par le card. Marx
Congrès sur la contribution des chrétiens au projet Europe
Le grand commandement, par Mgr Follo
Les Dix Commandements pour pratiquer le grand commandement
Le XXe anniversaire de la proclamation de Thérèse docteur de l’Église, par le card. Poupard
Redécouvrir « la jeunesse permanente de l’Église »
ONU: pour le développement, tenir compte des besoins de chaque pays, par Mgr Auza
Respecter la culture et les valeurs (traduction complète)
ONU: Non! au profit comme seul objectif rationnel de l’activité commerciale, par Mgr Jurkovic
Du respect des droits humains
Ouganda: L’Osservatore Romano évoque la visite pastorale du card. Filoni
« Pas des bureaucrates, mais des missionnaires passionnés »
France: le «Parvis des Gentils» à Notre-Dame de Paris
« La Dame de coeur », son et lumière
Procès diocésain de béatification du journaliste anti-nazi Fritz Gerlich
Le père de Joseph Ratzinger le lisait
Toussaint: la 10e “Course des saints” à Rome, pour un sport “inclusif”
Sous l’égide du dicastère pour les Laïcs, la famille et la vie
ZENIT LE MONDE VU DE ROME
Les titres du samedi 28 octobre 2017 – L’Europe repensée
La contribution des chrétiens
« Personne et communauté sont les fondements de l’Europe » (texte intégral)
Cinquième grand discours du pape François sur l’Europe
Dialogue pour « une contribution chrétienne à l’avenir du projet européen »
A trois voix, le pape, le card. Marx et M. Tajani
«La patrie comme paternité et filiation», par le card. Jorge M. Bergoglio (traduction complète)
Non ! à une pensée unique «socialement et politiquement totalitaire»
L’Europe «c’est une vie, une manière de concevoir l’homme», rappelle le card. Parolin
Discours pour « (Re)penser l’Europe »
“Giro” d’Italie: le pape François invité au départ de la course, à Jérusalem
“Approfondir le dialogue interreligieux et promouvoir la paix”
Confucianisme: pour une “solidarité nouvelle” par le card. Tauran
Le p. Indunil Janaka Kodithuwakku en Corée
Conseil de sécurité de l’ONU: le Saint-Siège plaide pour l’implication des femmes
Intervention de Mgr Auza sur “Femmes, paix et sécurité”

2-0 PAPE FRANÇOIS ET ÉGLISE CATH. (OU AUTRES ÉGLISES)  

POURQUOI, D’APRÈS HENRI HUDE, LE PAPE A RAISON
François a raison. Pourquoi il a raison.
Un flot de critiques.
Les récentes déclarations du pape François recommandent envers les migrants une politique d’accueil, et envers l’islam une attitude bienveillante. Ces déclarations font l’objet de critiques, notamment de la part de certains catholiques, s’ajoutant à celles qui ont suivi la publication d’Amoris laetitia.
Ces critiques peuvent différer entre elles par la forme et le ton, elles convergent quant au fond et quant à la sévérité. Concernant l’islam, le pape est accusé ou d’ignorance, ou de dissimulation, ou d’illusion et de déni, surtout quand il en parle comme d’une « religion de paix ». Concernant les migrants, il est accusé carrément d’idéalisme et d’utopie, de manque de bon sens et de prudence, d’inconscience et d’irresponsabilité, d’atteinte aux intérêts légitimes de nations européennes, de trahison de la chrétienté dans une guerre de civilisations, enfin d’innovations théologiques hasardeuses, contraires aux enseignements du Catéchisme de l’Eglise catholique et de la doctrine sociale de l’Eglise, notamment sur le bien commun et sur les nations.
Un grand politique.
Contrairement à ces critiques, j’estime d’abord que je n’ai pas à estimer si le pape est catholique. Il l’est par définition, ou alors il faut cesser d’être catholique[1].
Ensuite, mon opinion est que le pape est un grand politique, non pas de type machiavélien, mais de type jésuite.
EN SAVOIR + http://belgicatho.hautetfort.com/archive/2017/10/16/pourquoi-d-apres-henri-hude-le-pape-a-raison-5989638.html

IMMIGRATION : POURQUOI LE PAPE FRANÇOIS A RAISON (SUITE)
Nous avons relayé la première partie de cette note d'Henri Hude; voici la seconde partie :
Pourquoi François a raison (2). La question de l'immigration
Quelle méthode adopter pour traiter le sujet de l’immigration musulmane ?
En Europe, nous mélangeons deux sujets : celui de l’immigration, celui du fondamentalisme musulman. Rien d’étonnant : les immigrés viennent souvent de pays musulmans. Mais ils sont aussi chrétiens, bouddhistes, ou sans religion. De tous ceux-là, on n’entend pas beaucoup parler. Et pourtant, toute immigration est une question politique importante, même provenant de pays proches par la culture. L’expérience l’a montré en France durant l’entre-deux guerres, avec les réactions à l’immigration venue d’Italie. Distinguons donc les deux sujets, isolons les problèmes spécifiques que chacun pose, et puis réassocions-les. Ainsi obtiendrons-nous une intelligence complète et concrète des problèmes. Mais dans quel ordre prendre ces deux sujets ?
EN SAVOIR + http://belgicatho.hautetfort.com/archive/2017/10/28/immigration-pourquoi-le-pape-francois-a-raison-suite.html

UNE POLÉMIQUE AUX FUNESTES CONSÉQUENCES :
DUNS SCOT, INTERDIT AU CANADA-FRANÇAIS !
APRÈS avoir étudié la vie et l’œuvre du Père Éphrem Longpré, revenons sur un épisode qui lui laissa un souvenir amer et, surtout, qui eut de graves conséquences pour le Canada-français  : la polémique suscitée par sa tournée de conférences sur l’École franciscaine et, tout particulièrement, sur Duns Scot.
C’est à la fin de l’été 1927 que le savant médiéviste franciscain revint au pays, qu’il avait quitté précipitamment dix ans auparavant sur l’ordre de ses supérieurs, pour se rendre à Rome. Son intention était de profiter de sa famille et de prendre un légitime repos.
Mais ses confrères et de nombreux amis ne l’entendaient pas ainsi. Ils étaient fiers de la renommée qui était déjà la sienne  ; l’année précédente, sur la recommandation pressante et argumentée d’Édouard Montpetit, l’ACJC lui avait décerné son prix «  d’action intellectuelle en philosophie  ». Quant à ses frères franciscains canadiens, ils adhérèrent vite au renouveau scotiste dont il fut la cheville ouvrière. Même son ancien maître des novices, le Père Raymond Sifantus, qui, entre autres persécutions, s’était moqué de son attrait pour la mystique, est maintenant devenu scotiste.
EN SAVOIR + http://crc-canada.net/liens-utiles/archives-de-notre-bulletin/polemique-aux-funestes-consequences-duns-scot-interdit-canada-francais/

LE PAPE "CORRIGE" SÈCHEMENT LE CARDINAL SARAH - 22 OCTOBRE 2017
L'interprétation du motu proprio "Magnum Principium" par le cardinal Robert Sarah n'est pas correcte; l'esprit du document pontifical est précisément celui d'accorder aux Conférences épiscopales, pour les traductions liturgiques, cette large autonomie et cette confiance que le Cardinal Sarah voudrait limiter.
C'est le Pape François lui-même qui le dit dans une lettre autographe adressée au Préfet de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements - le Cardinal Sarah - que nous publions ici dans son intégralité à la demande expresse du Pape lui-même. C'est en effet la Nuova Bussola Quotidiana qui a publié le 12 octobre la note du Cardinal Sarah, lequel, compte tenu de certaines des réactions déjà exprimées, proposait une interprétation correcte du Motu Proprio.
Le Pape qui demande que la Nuova Bussola Quotidiana publie sa lettre après avoir publié la note du Cardinal Sarah: c'est un geste sans précédent. Et au-delà des questions sur le fond que nous mentionnerons, nous sommes certainement honorés et reconnaissants de cette attention du Saint-Père qui confère objectivement à la Nuova Bussola Quotidiana l'autorité d'héberger un débat sur des thèmes fondamentaux pour la vie de l'Église, dont il est le protagoniste avec plusieurs cardinaux….
Même Nicolas Senèze, dans La Croix du 22 octobre, admet que :
"C’est une sévère mise en garde que le pape François vient d’adresser au cardinal Robert Sarah à propos des traductions liturgiques. Dans une lettre écrite le 15 octobre dernier et publiée – de manière très inhabituelle – par le Saint-Siège dimanche 21 octobre, le pape recadre en effet de manière très claire son préfet de la Congrégation pour le culte divin à propos de la mise en œuvre du motu proprio Magnum principium."
EN SAVOIR + http://laportelatine.org/vatican/sanctions_indults_discussions/027_02_07_2017/22_10_2017_le_pape_corrige_cardinal_sarah.php

LA GIFLE DE FRANÇOIS AU CARDINAL SARAH. LES DESSOUS DE L'AFFAIRE, PAR SANDRO MAGISTER - 26 OCTOBRE 2017
Lorsque François veut introduire des nouveautés, il ne le fait jamais par des mots clairs et univoques. Il préfère faire naître des discussions, mettre en œuvre des « processus » au sein desquels les nouveautés vont peu à peu s’affirmer.
L’exemple le plus parlant, c’est Amoris laetitia qui a donné à des interprétations et des mises en œuvre disparates sur le terrain alors que des conférences épiscopales optaient pour l’un ou l’autre camp.
Et lorsqu’on lui demande de clarifier les choses, il refuse. Comme dans le cas des cinq « dubia » soumis par quatre cardinaux auxquels il n’a pas daigné donner la moindre réponse.
Par contre, quand un cardinal comme Sarah, dont la compétence et la fonction sont unanimement reconnues, intervient pour fournir l’unique interprétation qu’il estime correcte devant être mise en œuvre par la congrégation dont il est le préfet au sujet d’un motu proprio papal concernant la liturgie, François ne se tait pas mais réagit avec âpreté pour défendre ces passages du motu proprio – par ailleurs fort peu clairs – renfermant les libéralisations qui lui sont chères.
C’est exactement ce qui vient de se passer ces derniers jours.
Retournons un peu en arrière. Le 9 septembre, François publiait le motu proprio « Magnum principium » concernant les adaptations et les traductions en langues courantes des textes liturgiques de l’Eglise latine.
En définissant le rôle de la Congrégation pour le culte divin concernant les adaptations et les traductions des textes liturgiques préparés par les conférences épiscopales nationales et soumises à l’approbation du Saint-Siège, le motu proprio fait la distinction entre la « recognitio » et la « confirmatio », entre révision et confirmation.
Mais cette distinction n’est pas clairement expliquée. En fait, les experts sont tout de suite partagés entre deux interprétations.  EN SAVOIR +  http://laportelatine.org/vatican/sanctions_indults_discussions/027_02_07_2017/26_10_2017_gifle_au_cardinal_sarah_magister.php

TRADUCTIONS PLURIELLES POUR UNE LITURGIE SINGULIÈRE
Le Motu proprio du pape François modifiant les règles de traduction des livres liturgiques a été rendu public le 9 septembre 2017. Avant les nouvelles dispositions du souverain pontife, il revenait au Siège apostolique d’approuver et d’autoriser les « traductions en langues vernaculaires et de veiller à ce que les règles liturgiques soient fidèlement observées partout ». 
Dorénavant, ce seront les Conférences épiscopales qui auront la responsabilité de traduire, d’approuver et de publier les textes liturgiques « pour les régions relevant de leur compétence, après confirmation par le Siège apostolique ». La Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements aidera et vérifiera le travail des Conférences épiscopales. FSSPX.Actualités a rendu compte de cette décision du pape, le 19 octobre 2017 (mise à jour de l'article le 25 octobre), sous le titre « Magnum principium : le risque d’une tour de Babel »
Dans la continuité du Concile
Ces nouvelles dispositions ne sont pourtant pas des nouveautés. Le document s’inscrit résolument dans la continuité de la réforme liturgique voulue par le concile Vatican II, et se réclame des principes qui l’ont inspirée. La première phrase du Motu proprio est à cet égard révélatrice : « L’important principe (magnum principium) confirmé par le concile œcuménique Vatican II, selon lequel la prière liturgique rendue accessible au peuple devait être compréhensible dans sa langue, a fait porter aux évêques la lourde responsabilité d’introduire la langue vernaculaire dans la liturgie et de préparer et approuver les différentes traductions des livres liturgiques ».
EN SAVOIR + http://fsspx.news/fr/traductions-plurielles-pour-une-liturgie-singuliere-33069?utm_source=Fraternit%C3%A9+Saint-Pie+X+%7C+Lettre+d%27information&utm_campaign=4d776f5ffa-EMAIL_CAMPAIGN_2017_10_27&utm_medium=email&utm_term=0_a6b7ceb6e8-4d776f5ffa-203918605

CRISE DE L’ÉGLISE : L’HÉRÉSIE LUTHÉRIENNE DU PAPE FRANÇOIS
Nous avons tous en mémoire l’éloge de Martin Luther fait par le pape François. L’année dernière, parlant à bâtons rompus avec des journalistes pendant le vol de retour après sa visite en Arménie, répondant à une question sur les rapports avec les luthériens à l’approche du 500e anniversaire de la Réforme, le Pape tint en italien les propos suivants, jamais démentis par la suite : « Je crois que les intentions de Martin Luther n’étaient pas mauvaises. À cette époque l’Église n’était pas vraiment un modèle à imiter: il y avait de la corruption, il y avait de la mondanité, il y avait de l’attachement à l’argent et au pouvoir. C’est pourquoi il a protesté. De plus il était intelligent et il a fait un pas en avant, en justifiant pourquoi il le faisait. Et aujourd’hui luthériens et catholiques, avec tous les protestants, nous sommes d’accord sur la doctrine de la justification: sur ce point si important, il ne s’était pas trompé. Il a fait un « remède » pour l’Église, puis ce remède s’est consolidé en un état de choses, en une discipline,etc. 1 » Il est difficile de décrire la stupeur suscitée à l’époque par ces paroles. Il faut quoi qu’il en soit noter un point qui, à ce moment-là, n’avait peut-être pas été suffisamment mis en relief. L’éloge de la doctrine luthérienne était justifié, aux yeux du Pape François, par le fait qu’aujourd’hui catholiques et protestants « sont d’accord sur la doctrine de la justification ». C’est précisément cet accord qui démontrerait, par voie de conséquence logique, que « sur ce point si important, il ne s’était pas trompé ».
EN SAVOIR + http://www.courrierderome.org/sites/default/files/CdR_10_2017.pdf

ROME N’A PAS PARLÉ. LA CAUSE EST ENTENDUE ?
 Roma locuta est, causa finita est ; Rome a parlé, la cause est entendue ». Il semble que tout soit fait au Vatican pour que la célèbre affirmation de saint Augustin soit niée lorsqu’il s’agit d’Amoris lætitia.
Des cardinaux peuvent demander au pape de faire la clarté sur les passages hétérodoxes de cette exhortation, des prêtres et des universitaires peuvent lui adresser une correction filiale, François garde le silence, comme s’il voulait maintenir une ambiguïté favorable aux interprétations les plus contradictoires.
Ce silence est un ferment de division redoutable : des diocèses conservent l’enseignement évangélique et la discipline de l’Eglise sur l’indissolubilité du mariage chrétien, d’autres admettent – avec le soutien du pape – les divorcés civilement remariés à la communion.La Rome d’aujourd’hui ne parle pas, elle ne veut pas parler, comme si elle craignait – en parlant – de montrer une rupture de moins en moins latente avec la doctrine de la Rome éternelle. Elle n’ose pas dire avec Sertorius : « Rome n’est plus dans Rome », mais elle agit comme si cette séparation était normale, en raison de l’évolution des mœurs...
EN SAVOIR + http://fsspx.news/fr/rome-pas-parle-la-cause-est-entendue-33071?utm_source=Fraternit%C3%A9+Saint-Pie+X+%7C+Lettre+d%27information&utm_campaign=4d776f5ffa-EMAIL_CAMPAIGN_2017_10_27&utm_medium=email&utm_term=0_a6b7ceb6e8-4d776f5ffa-203918605

LE CARDINAL MULLER SE LÂCHE
C’est l’un des paradoxes de ce calamiteux pontificat : c’est maintenant qu’il n’est plus aux commandes du dicastère de la foi que le cardinal Müller défend la foi (peut défendre la foi), et de façon incisive et sans concession. Manifestement irrité par la célébration de Luther qui envahit le champ catholique jusqu’au pape, il répond au secrétaire général de la conférence épiscopale italienne, Mgr Galantino (proche de François) qui a fait déborder le vase en qualifiant l’action de Luther d’« événement du Saint-Esprit ». Il est clair que, in fine, le cardinal Müller vise François lui-même.
Extraits :
EN SAVOIR + http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2017/10/26/le-cardinal-muller-se-lache-5993256.html

LA RÉPONSE DU CARDINAL GERHARD MULLER À MGR NUNZIO GALANTINO : LA RÉFORME NE FUT PAS UN « ÉVÉNEMENT DU SAINT-ESPRIT », mais « une révolution »
Alors que le secrétaire général de la conférence des évêques d’Italie, Mgr Nunzio Galantino – nommé à ce poste en 2014 par le pape François lui-même – vient de qualifier la Réforme de Luther d’« événement du Saint-Esprit », le cardinal Gerhard Müller, récemment débarqué de son poste de préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, vient de tenir sur la rupture protestante il y a 500 ans un langage beaucoup plus… catholique. Dans une tribune publiée ce mardi par La Nuova Bussola Quotidiana, répondant directement et ouvertement à cette assertion, le cardinal Müller a souligné qu’il ne s’agissait pas d’une réforme, mais d’une révolution. Nous vous proposons ici notre traduction intégrale de cette réponse du cardinal Müller. – J.S. 
La réponse du cardinal Müller à Mgr Nunzio Galantino sur la Réforme de Luther
EN SAVOIR + http://reinformation.tv/reforme-cardinal-muller-reponse-nunzio-galantino-evenement-saint-esprit-revolution-smits-76316-2/

EN IRLANDE UN ÉVÊQUE DÉNATURE LE MARIAGE
Article rédigé par Lu dans la Croix
Un évêque irlandais assimile union homosexuelle et mariage.
"Tous les trois ans, l’Église catholique organise une grande rencontre internationale des familles. C’est l’Irlande, pays où l’identité catholique est encore forte mais menacée par une sécularisation rampante, qui a été choisie pour accueillir la prochaine, en août 2018 à Dublin. Alors que les évêques irlandais ont lancé les préparatifs dans leurs diocèses, l’un d’eux a eu une prise de position assez rare à ce niveau de la hiérarchie catholique du pays.
À la tête du diocèse de Limerick, dans le Sud-Ouest de l’Irlande, Mgr Brendan Leahy a affirmé que les couples homosexuels doivent être les bienvenus à cette rencontre mondiale et que ce serait une occasion manquée si l’Église ne rassemblait pas les familles dans toute leur variété.
« Mon espoir pour la rencontre de l’an prochain, c’est qu’elle soit pour toutes les familles : les familles traditionnelles, monoparentales, les personnes engagées dans une deuxième union, divorcées remariées, les croyants comme les non croyants, les personnes d’autres religions, ceux qui sont en phase avec l’Église et ceux qui ne sont pas d’accord avec elle », a-t-il développé, vendredi 13 octobre, en marge du lancement des préparatifs dans son diocèse, selon le quotidien irlandais The Independent.
« Nous vivons à une époque de changement et la famille aussi change », a-t-il dit, tout en soulignant l’importance d’une telle rencontre en Irlande où « la famille a un sens très fort ».
EN SAVOIR + http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/En-Irlande-un-eveque-denature-le-mariage

LE CARDINAL BURKE A DONC ÉTÉ NOMMÉ À LA SIGNATURE APOSTOLIQUE.
Certes, il ne fait pas son retour comme préfet – c’est le cardinal Mamberti, nommé 2014, qui demeure à la tête de cette institution -, mais comme simple membre.
Pour certains, ce serait une “capitulation” du cardinal Burke, notamment dans cette affaire des dubia. Ni plus, ni moins, le cardinal se ferait amadouer. Certes, les décisions – notamment quand elles ont trait aux nominations – sont complexes  et peuvent révéler différents ressorts. Mais, systématiquement, il serait dangereux de croire nécessairement au piège et de n’y voir qu’un coup tordu. Au passage, le cardinal Burke ne s’est pas déjugé de sa démarche visant à la correction fraternelle du pape, si ce dernier persistait à ne pas répondre aux dubia.
D’autres considérations doivent être prises en compte. Nonobstant les démêlés et les divergences avec l’actuel pontife, le cardinal Burke n’avait pas totalement disparu du champ des congrégations romaines. En 2015, il avait même été nommé membre de la Congrégation pour la Cause des Saints, comme on peut le constater dans le Bulletin de la Salle de presse du Saint-Siège du 26 septembre 2015, dont nous reproduisons l’extrait :
On peut aussi se demander si le pape, maîtrisant peu les questions canoniques, n’a pas voulu installer à nouveau des juristes de renommée à Rome. François n’est pas juriste. Il le sait, mais il est aussi conscient que l’on ne peut complètement évacuer cet aspect. On peut d’ailleurs le subodorer à partir de ces nominations. François veut remettre quelques juristes connaissant le doit canon. Quelques-uns des nouveaux membres de cette institution sont donc des familiers du Tribunal Suprême de la Signature apostolique. Gageons qu’ils joueront un rôle dans ces questions pointues. Pour accompagner ainsi efficacement le pape François. Et peut-être mettre un peu d’apaisement dans ce monde romain, qui implique quand même l’Église catholique.
EN SAVOIR + https://www.infocatho.fr/retour-cardinal-burke-a-signature-apostolique/

MICHEL HOUELLEBECQ INSPIRÉ PAR LE RENOUVEAU CATHOLIQUE FRANÇAIS ?
La religion catholique n’a probablement jamais laissé Houellebecq indifférent. C’est ce que tendent à montrer ses références à Joris-Karl Huysmans.
 Houellebecq, impressionné par le renouveau du catholicisme français », tel est le titre d’un article d’Aleteia, relayant un entretien du romancier avec Der Spiegel. Fichtre ! Pour impressionner l’éternel blasé Michel Houellebecq, grand misanthrope des temps modernes, il faut pourtant se lever tôt. L’écrivain évoque « le remarquable retour du catholicisme », les manifestations contre le mariage pour tous ayant été, dit-il, « l’un des moments les plus intéressants de l’histoire récente » : « C’était un courant souterrain qui est remonté soudainement à la surface. »
La religion catholique n’a probablement jamais laissé Houellebecq indifférent. C’est ce que tendent à montrer ses références à Joris-Karl Huysmans – auteur qui a exploré les bas-fonds avant de se convertir – dans Soumission : « Je pense qu’il aurait pu être un ami, pour moi », a-t-il confié un jour.
De là à penser que notre écrivain visionnaire a l’intention de faire de tout cela le dernier volet de sa trilogie…
Soumission sonnait comme le tome 2, la suite logique des Particules élémentaires. L’ultime volume, celui par lequel la boucle sera bouclée, s’appellera-t-il Conversion ? Peut-être, après tout, a-t-il l’intuition que le seul terrain sur lequel pourra être combattu l’islam conquérant est spirituel ? Que la laïcité, au mauvais niveau – celui du ras du sol – est inopérante ?
Pour Michel Houellebecq, le phénomène est donc « souterrain ».
EN SAVOIR +  http://www.bvoltaire.com/michel-houellebecq-inspire-renouveau-catholique-francais/?mc_cid=7548c24897&mc_eid=a5eb12b154

«GREGORY BAUM ÉTAIT UN PASSEUR DE FRONTIÈRES»
Entrevue avec Gilles Routhier
Gregory Baum a joué un rôle clé dans l'élaboration de Nostra Aetate, le document phare du concile Vatican II sur les religions non-chrétiennes.  
«Comme ses études l’avaient préparé à affronter les questions œcuméniques, bien qu’encore jeune théologien – il n’avait que 37 ans à l’époque – il fut appelé à être peritus [ndlr : c’est-à-dire expert] au Secrétariat pour l’Unité des chrétiens au moment de sa création, en juin 1960», y rappelle-t-il, évoquant la participation de Baum au concile.
Ce secrétariat a rapidement voulu faire le point que ce l’Église appelait alors la «question juive».
«Comme on ne savait pas comment procéder pour le traitement de cette question délicate, Baum se proposa pour rédiger un état de la question», rappelle le professeur Routhier en entrevue.
Il explique que Baum s’était intéressé à ce thème lors de ses études doctorales à Fribourg, en Suisse. Le rapport qu’il a préparé pour le secrétariat a servi de base au document final, Nostra Aetate, qui demeure à ce jour l’un des principaux textes de l’Église catholique sur les relations interreligieuses.
«Le document est structuré à partir des éléments qu’ils dégage», explique Gilles Routhier, précisant que ces éléments concernent le lien profond entre l’Église et les juifs, le rejet de l’idée que les juifs ont rejetés de Dieu et l’espérance de la réconciliation entre juifs et chrétiens, assortie d’une condamnation de l’antisémitisme.
EN SAVOIR +  http://presence-info.ca/article/academique/-gregory-baum-etait-un-passeur-de-frontieres-

FALLAIT-IL BRÛLER LUTHER ?
Rédigé par Anne Bernet le 27 octobre 2017 dans Religion
Luther placardant ses célèbres 95 thèses en rupture avec le catholicisme
Le monde protestant célèbre en ce mois d'octobre 2017 le 500 anniversaire de la révolte de Luther qui brisa l'unité de la chrétienté. L'Homme Nouveau vient d'éditer Martin Luther, le chant du coq de la modernité (236 pages, 12 €) du professeur Danilo Castellano qui, en peu de pages, démontre combien l'esprit protestant a façonné nos mentalités, la morale et plus précisément notre conception de la politique. Martin Luther, le chant du coq de la modernité est un livre novateur tout en reposant sur les fondements de la philosophie classique et du catholicisme. De son côté, Anne Bernet présente ici deux ouvrages également consacrés à Luther et au protestantisme, mais partant d'un autre angle.
« Luther avait raison ». Cette déclaration du souverain pontife, dans le cadre du centenaire du père de la Réforme, n’est pas allée sans susciter un peu d’étonnement, d’autant que l’on ne sait pas précisément en quoi le moine défroqué avait raison contre l’Église et la tradition catholique.
Tout le monde, au demeurant, n’est pas de cet avis. Deux petits ouvrages documentés et férocement intelligents viennent, sans s’abaisser à une vaine polémique ni manquer à la charité, remettre un peu les pendules à l’heure romaine.
EN SAVOIR + http://www.hommenouveau.fr/2309/religion/fallait-il-bruler-luther--.htm

HOMÉLIE DE L’ARCHEVÊQUE HENRYK HOSER,
envoyé spécial du Pape pour Medjugorje, à Medjugorje, le 1er avril 2017
Mgr Hoser : « Le plus grand miracle de Medjugorje, ce sont les confessionnaux »
Isabelle Cousturié
 L’envoyé spécial du Saint-Siège, Mgr Henryk Hoser, livre ses premières observations depuis son arrivée sur le sanctuaire.
Medjugorje est « une lumière dans le monde d’aujourd’hui », a déclaré Mgr Henryk Hoser, envoyé spécial du Saint-Siège dans la petite localité bosniaque, où la Vierge serait apparue à de nombreuses reprises après une première apparition à six enfants de la région, en 1981. « Les pèlerins qui viennent ici sont attirés par quelque chose d’exceptionnel, par un climat de paix intérieur et de paix des cœurs », a pu constater en quelques jours à peine l’archevêque de Varsovie-Praga, qui ne s’était jamais rendu sur place avant sa nomination. Le prélat est chargé par le Saint-Père de dresser un état des lieux « exclusivement » pastoral de la situation.
Le grand miracle de Medjugorje
L’envoyé du Pape a tenu le 5 avril sa première conférence de presse depuis son arrivée dans la ville le 29 mars, rapporte l’agence I-Media. Il n’est pas censé faire de rapport sur l’authenticité des apparitions, mais toucher du doigt « les bons fruits » d’un « prodige » qui dure depuis 36 ans. Dans un monde en « crise spirituelle », Mgr Hoser a pu constater par lui-même, en une semaine à peine, les pouvoirs « exceptionnels » de Medjugorje, petite localité à 25 kilomètres au sud-ouest de Bosnie Herzégovine, qui attire chaque année dans ce « sanctuaire » plus de deux millions de pèlerins provenant de plus de 80 pays. Dans beaucoup de pays, a-t-il expliqué, « la confession individuelle n’existe pas, il n’y a pas d’adoration du Saint-Sacrement ni de chemin de croix, et on ne récite pas le chapelet », alors les gens « ont soif de sacré, soif de prières », et pour « étancher » cette soif , ils vont là où « ils reçoivent ce qu’ils n’ont plus chez eux ».
EN SAVOIR +  https://fr.aleteia.org/2017/04/06/mgr-hoser-le-plus-grand-miracle-de-medjugorje-ce-sont-les-confessionnaux/

COMMENT COMPRENDRE LES PROPOS RÉCENTS DU PAPE FRANÇOIS SUR MEDJUGORJE ?

 

 

 

 

En évoquant une "Madone chef de bureau télégraphique", le souverain pontife a laissé transparaître sa perplexité sur les apparitions mariales.
« Nous avons étudié tout ce qu’il était possible d’étudier, selon les instructions du pape Benoît XVI et de la congrégation pour la doctrine de la foi, en tenant compte des normes actuelles sur le discernement des révélations privées. »
Ces mots sont du père Salvatore Maria Perrella, responsable de la faculté pontificale de théologie Marianum à Rome. Le père Perrella est l’un des 17 membres de la commission internationale que le pape Benoît XVI a créée en 2010 pour enquêter sur Medjugorje.
Dans une interview au journal italien Avvenire, le 18 mai, le père Perrella a parlé des travaux de la commission et a expliqué ce que, de son point de vue, le pape François voulait dire, quand il a affirmé qu’il ne croyait pas à une « Madone chef de bureau télégraphique, qui envoie des messages tous les jours. »
En parlant aux journalistes, de retour de Fatima, le pape François « a expliqué que la commission à coupé l’affaire en deux phases. Une première phase concerne les sept premières apparitions, le noyau fondateur, qui a semblé crédible. La deuxième phase, c’est-à-dire celle qui concerne la suite des apparitions qui continueraient aujourd’hui, a laissé la commission perplexe. », précise le père Perrella.
« Les apparitions sont indépendantes de l’état de grâce de ceux qui les reçoivent. Tout comme Jésus n’a pas choisi pour apôtres des saints », a déclaré le père Perrella. « La commission a cependant analysé la crédibilité des témoins qui reçoivent les visions. »
EN SAVOIR +  https://fr.aleteia.org/2017/06/03/comment-comprendre-les-propos-recents-du-pape-francois-sur-medjugorje/

ÉVANGÉLIQUES CONTRE PROTESTANTS LGBT !
Bravo ! Les évangéliques, qui constituent les trois quarts du « pays réel » protestant, ont décidé de boycotter la commémoration à Strasbourg par le « pays légal » de la Réforme du cinquième centenaire des 95 thèses de Luther (3 octobre 1517).
Le motif en est que ce vendredi soir  a été programmé par les organisateurs officiels un « culte religieux inclusif » (sic !) avec une grande participation accordée… aux groupes chrétiens ( !?) de revendication LGBT (lesbiennes gays, bisexuels, transgenres).
On s’en doute, catholique de conviction, je ne suis nullement luthérophile sur les plans théologiques et politiques. Mais en revanche, comme l‘enseignait Pie XII (dont la canonisation serait une heureuse chose), il existe un véritable œcuménisme chrétien dans la souffrance. C’est celui de tous les chrétiens (catholiques, orthodoxes, protestants et autres) martyrisés, notamment par le communisme et l’islam jihâdiste pour leur commune foi en la Sainte Trinité.
Et ces chrétiens fidèles, comme les Juifs non renégats, ont en commun le respect de la loi morale naturelle du Décalogue, autrement dit celle des dix commandements de Dieu.
Le protestantisme officiel, heureusement en pleine décrépitude après un long cheminement avec les forces de gauche, est aujourd’hui réduit à n’être plus qu’une émanation pseudo-chrétienne d’idéologie transgressive et de droits de l’homme sans Dieu.
Tout œcuménisme avec ses instances constitue en effet une véritable trahison du message des deux Testaments au profit de l’infernale inversion du totalitarisme LGBT.
http://www.bernard-antony.com/2017/10/evangeliques-contre-protestants-lgbt.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+LeBlogDeBernardAntony+%28Le+blog+de+Bernard+Antony%29

3-0 ŒCUMÉNISME 

4-0 LITURGIE

 

5-0 SPIRITUALITÉ

« LES VOYAGEURS » - UNE COURTE NOUVELLE DE SCIENCE-FICTION SPIRITUELLE
par Angela de France (
Chapitre 1 : La paix ne suffit plus
Il était une fois... ou plutôt il sera... dans 5000 ans peut-être, dans un autre univers, une autre dimension, des êtres très purs et doués d'un grand savoir, vivant dans un état de paix totale. Leur monde était bien différent du nôtre ; c'était un monde de lumière.
Ces êtres qu'on appelait des Shaligrâmes résidaient au coeur d'un océan de lumière rouge et or. Ils nageaient dans cette lumière comme des poissons dans une mer de silence et avaient atteint un état d'harmonie et de plénitude tel qu'ils n'avaient aucun désir. Les Shaligrâmes n'étaient pas fait comme nous de chair et d'os, mais ils étaient totalement composés de lumière. Ils étaient très petits, comme de minuscules points de lumière ou des étoiles microscopiques. Et cependant leur esprit, leur intellect et leur personnalité reflétaient la perfection absolue. Les Shaligrâmes flottaient dans leur silencieuse demeure de lumière, comme une constellation céleste.
Ils ne brillaient pas tous du même éclat. De certains irradiaient de formidables rayons de lumière et d'énergie tandis que d'autres scintillaient faiblement. Les plus puissants formaient ensemble un chapelet aux motifs très élaborés et très beaux comme les milles reflets d'une rivière de diamants. Et au centre se trouvaient les plus puissant Shaligrâmes de tous. De ces êtres rayonnaient tellement de paix et d'harmonie que les autres Shaligrâmes se rassemblaient naturellement autour de ces minuscules générateurs d'énergie, comme attirés par une sorte de force magnétique.
EN SAVOIR +  https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/extraits-d-ouvrages/article/les-voyageurs-une-courte-nouvelle-197942?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+agoravox%2FgEOF+%28AgoraVox+-+le+journal+citoyen%29

 

Catherine de Sienne, la sainte qui a « le plus aimé l’Église »
L’engagement au service de l’Église et du monde est, pour tout chrétien, une nécessité découlant de sa vocation baptismale. La Toscane sainte Catherine de Sienne (1347-1380), venue voir le pape à Avignon, le manifeste totalement, jusqu’à en recevoir la sainteté. Bel exemple pour chacun, invité à se laisser habiter par la grâce de l’évangélisation.
La sainteté d’une enfant modeste. Catherine Benincasa est née à Sienne (Toscane, en Italie centrale) le 25 mars 1347, qui était à la fois dimanche des Rameaux et jour de l’Annonciation. Elle en gardera un lien mystique avec le Christ et une dévotion spéciale pour Marie, sa « douce mère ». Elle vient au monde avec une jumelle qui ne lui survivra que quelques jours ; elles sont les 23e et 24e enfants de la famille qui en comptera au final 25. Le père est teinturier, la mère tient la maison que l’on peut encore voir dans le quartier Fontebranda, dans le nord de Sienne. Et déjà se pose la question sur celle qui deviendra sainte Catherine de Sienne : comment cette jeune femme, laïque, illettrée, d’un milieu modeste, en arrivera à être l’interlocuteur des grands du monde de son temps (papes, cardinaux, rois, reines, etc.) ? La réponse tient dans sa sainteté. Catherine a bénéficié très tôt de grâces mystiques, et sa vie est une réponse continue à réaliser la volonté de Dieu, à un point tel que s

 

EN SAVOIR + http://mailchi.mp/mariedenazareth/catherine-de-sienne-la-sainte-qui-a-le-plus-aime-leglise?e=36a29f6496

28 OCTOBRE : LES SAINTS APÔTRES SIMON ET JUDE
28 octobre : les saints apôtres Simon et Jude
Il y a sept ans, en octobre 2006, Benoît XVI a réussi cette prouesse de consacrer une belle catéchèse à ces deux apôtres dont nous savons très peu de choses :
Chers frères et sœurs,
Nous prenons aujourd’hui en considération deux des douze Apôtres : Simon le Cananéen et Jude Thaddée (qu’il ne faut pas confondre avec Judas Iscariote). Nous les considérons ensemble, non seulement parce que dans les listes des Douze, ils sont toujours rappelés l’un à côté de l’autre (cf. Mt 10,4 ; Mc 3,18 ; Lc 6,15 ; Ac 1,13), mais également parce que les informations qui les concernent ne sont pas nombreuses, en dehors du fait que le Canon néo-testamentaire conserve une lettre attribuée à Jude Thaddée.
Simon reçoit une épithète qui varie dans les quatre listes : alors que Matthieu et Marc le qualifient de « cananéen », Luc le définit en revanche comme un « zélote ». En réalité, les deux dénominations …
EN SAVOIR + http://belgicatho.hautetfort.com/archive/2011/10/28/28-octobre-les-saints-apotres-simon-et-jude.html

LE CHANTEUR BOB DYLAN RATTRAPÉ PAR LA FOI
Éric Tandy
La conversion au christianisme du chanteur a donné un nouveau tour à son œuvre, mis en valeur dans un nouveau coffret. 
 « J'avais toujours su qu'il y avait un Dieu ou un créateur de l'Univers, mais jusque-là je n'étais pas conscient de Jésus et du rapport que ça avait avec le Créateur suprême », expliquait Bob Dylan au tout début des années 1980. Robert Zimmerman –son vrai nom –,...
http://www.lavie.fr//culture/musique/le-chanteur-bob-dylan-rattrape-par-la-foi-25-10-2017-85694_34.php

CHRONIQUE D'UNE PSEUDO-ÉTERNITÉ ANNONCÉE
Marie Chaudey
Dans son dernier roman, le grand écrivain Don DeLillo raconte la croyance d'une poignée de riches Américains en la cryogénisation pour vaincre la mort. Glaçant !
C'est un romancier visionnaire, qui a toujours su mettre le doigt là où ça fait mal, capable qu'il est de désigner avec quelques années d'avance les bombes à retardement. Don DeLillo avait écrit sur un attentat terroriste au World Trade Center bien avant le 11 septembre 2001, ou sur la crise financière avant le krach de 2008. Il s'attaque aujourd'hui au transhumanisme dans un roman fascinant intitulé Zero K. Zéro Kelvin (0 K), c'est la température du zéro absolu, c'est-à-dire - 273,15 °C, dont certains apprentis sorciers essaient de s'approcher afin de conserver le corps humain après la mort, dans l'attente de pouvoir le faire revivre un jour. Il existe déjà en Amérique, au fin fond de l'Arizona, un centre où est pratiquée cette expérience. Dans son livre, Don DeLillo imagine un autre lieu perdu aux confins de l'Asie, La Convergence, auquel accèdent des personnes fortunées afin d'y mourir dans les conditions qui permettront à leur dépouille d'être plus tard « ressuscitée » : dans un futur où les technosciences auront vaincu la finitude humaine. 
EN SAVOIR + http://www.lavie.fr/culture/litterature/chronique-d-une-pseudo-eternite-annoncee-25-10-2017-85662_30.php


ABUS SPIRITUELS : UNE SŒUR DE SAINT-JEAN LÈVE LE VOILE 
Christine Florence
À 24 ans, en 1999, Marie-Laure Janssens entre chez les sœurs contemplatives de Saint-Jean (la branche féminine des frères du même nom, appelés aussi « petits gris »). Elle y restera 11 ans. Aujourd'hui mariée et mère de deux enfants, elle affirme avoir été la « victime d'un crime que ni le droit pénal ni le droit de l'Église catholique ne reconnaissent : l'abus spirituel ». Elle déroule dans un livre écrit avec le journaliste Mikaël Corre, Le Silence de la Vierge (Bayard).
Au départ, une jeune femme, qui termine ses études à Sciences Po Paris, et qui, catholique convaincue, se pose la question de la vie religieuse. Désirant étudier la théologie, elle se laisse persuader par un frère de Saint-Jean que c'est à Saint-Jodard, en Bourgogne, qu'elle trouvera son bonheur. Enthousiaste, Marie-Laure part pour un premier séjour à « Saint Jo ». Là, elle étudie tout son saoul en compagnie de 40 nouvelles jeunes recrues, sort de son isolement... et se réjouit d'habiter dans un village des bords de Loire et d'avoir fui « les beaux parleurs de la rue Saint-Guillaume ». Mais des doutes sur sa vocation l'assaillent en permanence. Elle s'en ouvre à la maîtresse des novices, sœur Marthe, qui, elle, n'en a pas : « Ta place est chez les sœurs. Quand veux-tu rentrer ? » Et puis cette sœur est une femme tellement « exceptionnelle »… par « sa présence », « son regard », « son discernement » et tellement adulée des autres religieuses aussi. 
EN SAVOIR + http://www.lavie.fr//culture/essais/abus-spirituels-une-soeur-de-saint-jean-leve-le-voile-26-10-2017-85730_680.php

QU'AVONS-NOUS FAIT DES OSSUAIRES ?
Naly Gérard
Les ossuaires patrimoniaux, tels les Catacombes de Paris, interrogent notre rapport à la mort concrète. Ils rappellent une époque où le spectacle des morts était public, en totale opposition avec la nôtre.
Devant un mur d'ossements surmontés de crânes, un touriste prend en photo son fils d'une dizaine d'années. L'enfant arbore une moue de défi devant ces restes vieux d'au moins 250 ans. La scène se passe à vingt mètres sous terre, dans une galerie des Catacombes de Paris. Elle est presque ordinaire dans ce lieu où ont afflué l'an dernier 512.000 visiteurs. Qu'est-ce qui pousse à pénétrer dans le plus grand ossuaire du monde ? « Je voulais voir le côté noir de la Ville lumière », répond une trentenaire venue de New York. Sylvie Robin, conservatrice en chef du patrimoine et responsable du site, va plus loin : « Les motivations des visiteurs relèvent à la fois du goût pour le mystère, le frisson et le sensationnel. Les Catacombes sont l'un des seuls lieux où l'on peut se confronter à la proximité physique avec les morts. »
EN SAVOIR + http://www.lavie.fr//actualite/societe/qu-avons-nous-fait-des-ossuaires-23-10-2017-85620_7.php

ARNAUD JOIN-LAMBERT : “BIEN MALIN CELUI OU CELLE QUI PEUT AFFIRMER QUE LES MORTS NOUS REGARDENT“PROPOS RECUEILLIS PAR ALICE PAPIN
Stéphane Allix l'assure dans  le Test,  son livre à succès paru en 2015 : les vivants peuvent communiquer avec les morts. Arnaud Join-Lambert, professeur de théologie pratique à l'Université catholique de Louvain, en Belgique, et auteur des Expériences de mort imminente (Fidélité, 2010) le réfute.
Pour entrer en communication avec son père décédé, l'explorateur de l'inexploré, journaliste et cofondateur de l'Institut de recherche sur les expériences extraordinaires (Inrees) Stéphane Allix a mené une recherche inouïe. Le 22 juin 2013, jour des funérailles de son père, avant que le cercueil soit fermé, il y a placé quatre objets ainsi qu'un mot glissé dans une enveloppe. Il avait expliqué à son père avant son décès ce qu'il faisait et que la tâche allait consister pour lui à dire à des médiums de quels objets il s'agissait. À la fin de cette expérience, qu'il relate dans le Test (Albin Michel, 2015), Stéphane Allix soutient que les médiums sont entrés en communication avec son père et ont réussi à fournir des informations sur le défunt sans le connaître. Pour lui, le résultat de ce test est « positif » et « incontestable ». Pour La Vie, le théologien Arnaud Join-Lambert revient sur cette expérience et sur le rapport des vivants à leurs morts.
EN SAVOIR + + http://www.lavie.fr//religion/catholicisme/arnaud-join-lambert-bien-malin-celui-ou-celle-qui-peut-affirmer-que-les-morts-nous-regardent-25-10-2017-85660_16.php

POURQUOI PRIER POUR LES DÉFUNTS ?
[Vidéo]
La solidarité n’a pas de frontières… y compris avec ceux que nous avons aimés. Pourquoi et comment prier pour ceux qui sont déjà partis dans l’autre vie ? L’abbé Grosjean explique et détaille.
en savoir + http://www.padreblog.fr/pourquoi-prier-pour-les-defunts
France, terre d'islam ?

Article rédigé par François Billot de Lochner, le 26 octobre 2017
Vidéo
EN SAVOIR + http://www.libertepolitique.com/Actualite/Editorial/France-terre-d-islam

 

6-0 ÉTHIQUE

PROTÉGER LE MEURTRE
Par 86 voix contre 1 (celle du seul député indépendant), le parlement de l’Ontario a adopté hier un projet de loi qui interdit à quiconque de manifester sa désapprobation de l’avortement à moins de 50 mètres d’un des huit avortoirs de l’Etat, zone qui peut être étendue à 150 mètres sur demande. Une zone de 150 mètres est également établie autour du domicile des avorteurs. Les pharmacies et tout autre lieu où l’on procure des abortifs peuvent demander la même protection.
Le contrevenant s’expose à une amende de 5.000 $ et six mois de prison.
Le procureur général de l’Etat, Yasir Naqvi, qui est aussi ministre de la Justice et député libéral, et qui est à l’origine du texte, s’est félicité que les trois partis politiques aient travaillé ensemble pour faire passer la loi en un temps record, sans amendements. « Nous, les législateurs, avons adopté une loi très importante qui garantit aux femmes un accès sûr aux services de santé tels que la santé reproductive et les services d’avortement. Nous avons travaillé très rapidement sur ce projet de loi pour assurer que nous protégeons les femmes. » Sic.
EN SAVOIR + http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2017/10/26/proteger-le-meurtre-5993203.html

LES PUDEURS DE LA SCHIAPPA
Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, indique avoir été saisie à propos de la publicité pour le site de « rencontres » RichMeetBeautiful.fr qui tourne autour des universités. Elle se demande si cette publicité peut ou non tomber sous le coup de la loi comme « incitation à la prostitution ». Elle ne sait pas. Elle se tâte. Elle consulte. Elle scrute les aspects juridiques…
Or tout le monde sait et voit qu’il s’agit d’un site de prostitution, dont l’immoralité est aggravée par le fait qu’il incite essentiellement les étudiantes sans le sou à coucher avec des hommes riches.
EN SAVOIR + http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2017/10/26/les-pudeurs-de-la-schiappa-5993202.html

OLYMPE DE GOUGES SE RECONNAÎTRAIT-ELLE DANS LES THÉORIES DU GENRE ?
Si l’écriture inclusive, que l’Académie française vient de réprouver à l’unanimité, avait existé à la fin du XVIIIe siècle, Olympe de Gouges – dont on célèbre la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne présentée, le 28 octobre 1791, à l’Assemblée législative – l’aurait-elle utilisée ? Rien de moins sûr. Cette femme, dont les féministes modernes font leur porte-drapeau, revendiquait d’être femme et ne se serait pas reconnue dans les aberrations des théories du genre.
Il suffit, pour s’en convaincre, de se reporter au texte de son manifeste où, pastichant la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, elle dénonce le fait que la Révolution oublie les femmes dans son projet de liberté et d’égalité : la Convention refusa d’ailleurs de l’examiner.
« Nul n’est parfait », disait d’elle Najat Vallaud-Belkacem, arguant qu’elle était « royaliste ». Parce qu’elle aurait souhaité défendre Louis XVI à son procès ? À supposer qu’elle le fût, il est des monarchies plus démocratiques que de prétendues républiques. Étrange interprétation de l’Histoire ! Notre ex-ministre de l’Éducation nationale, si soucieuse de l’égalité entre les sexes – au point d’éprouver quelque complaisance pour les théories du genre -, aurait dû plutôt s’indigner de la formulation de certains passages.
Voyez comme se termine le Préambule : « Le sexe supérieur en beauté comme en courage dans les souffrances maternelles
En savoir + http://www.bvoltaire.com/olympe-de-gouges-se-reconnaitrait-theories-genre/?mc_cid=7548c24897&mc_eid=a5eb12b154

HARCÈLEMENT SEXUEL : ÉCOUTONS CES FEMMES !
Jean-Pierre Denis, directeur de la rédaction
L’onde Weinstein n’en finit pas de se propager. Ces témoignages d’actrices que le producteur du tout-Hollywood a tenté de contraindre à des relations sexuelles, ces accusations de viol… comment ne pas éprouver effarement et dégoût ? L’ampleur des réactions peut toutefois surprendre. Que de tels abus existent dans le cinéma, comme dans le sport, l’entreprise, les médias, quel secret de polichinelle ! Rien de plus tristement banal que ces situations connues et tues de tous. Rien de plus étouffant que le silence, le déni, voire la réprobation que subissent les victimes. Tu l’as un peu cherché ! Tu n’avais qu’à dire non ! Tu ne vas quand même pas démolir sa réputation pour ça ! C’est une histoire ancienne ! Ça va te coller à la peau ! Jusqu’au jour où l’une d’entre elles rencontre enfin un cœur qui écoute, puis des voix qui font écho… Quand bien même les justiciers seraient des justicières, les tribunaux d’exception qui s’instituent devant l’opinion publique n’offrent pas un procès équitable. Prenons garde : la police de la vertu abuse toujours de sa force.
EN SAVOIR + http://www.lavie.fr/debats/edito/harcelement-sexuel-ecoutons-ces-femmes-24-10-2017-85635_429.php

« LES PROMOTEURS DE L'EUTHANASIE PASSENT PAR DES EXCEPTIONS CAR L’EXCEPTION RUINE LA RÈGLE » Tugdual Derville
Présentée par Thomas Cauchebrais
Alors que la question de l'euthanasie en France revient régulièrement sur le tapis, Tugdual Derville souhaite mobiliser les français sur la question des directives anticipées. Explications.
Vidéo
EN SAVOIR + https://rcf.fr/actualite/les-promoteurs-de-leuthanasie-passent-par-des-exceptions-car-l-exception-ruine-la-regle-tu

 

7-0 LAICITÉ

LA CHARITÉ FRATERNELLE À L’ÉCOLE DE NOTRE PÈRE
LA sainte religion catholique, et elle seule, a toutes les richesses et énergies surabondantes pour sauver notre monde en perdition. Nous ne pouvons vivre nos relations terrestres que si nous sommes reliés aux êtres célestes qui nous donnent leur grâce. Que notre conversation soit dans le Ciel, comme le recommande saint Paul. Notre morale est tout imbibée de vie mystique….

LE LAÏCISME DÉTRUIT LA CHARITÉ
Mais ce programme si alléchant de charité fraternelle n’est possible qu’aux vrais catholiques, entièrement pris et imprégnés par l’amour de Dieu. En face, partout où le laïcisme agnostique, politique et social a dressé un mur bétonné entre le Ciel et la terre, c’est l’horreur et le désastre. On ne fait plus aucun cas de la tendresse divine du Père, de celle de la bienheureuse Vierge Marie et des saints. La tendresse humaine dépérit quand il n’y a plus de tendresse céleste. Dans une société laïque, il est interdit de parler de Dieu, des choses de Dieu, de ces dévotions qui nous transportent et nous aident à supporter les épreuves de la vie. La dévotion disparaît de la terre au profit de l’ennui, des vices, de l’apostasie, du désespoir et finalement du suicide.
EN SAVOIR + http://crc-resurrection.org/liens-utiles/archives/meditations/2017-2/la-charite-fraternelle-a-lecole-de-notre-pere/

LA LOI 62, «UN COUP RATÉ QUI VA NOUS COÛTER CHER ET QUI N'IRA NULLE PART»
Son allocution lors des funérailles au lendemain de la tuerie de la grande mosquée de Québec a été saluée à travers le monde. Hassan Guillet, membre du Conseil des imams du Québec et imam de Saint-Jean-sur-Richelieu, suit attentivement le débat autour de la loi 62 sur la neutralité religieuse de l’État. Il est catégorique: Québec fait fausse route et les répercussions seront dommageables pour tous.
Que pensez-vous de la nouvelle loi?
On crée un problème où il n'y en a pas. Combien de femmes portent le niqab? C'est minime. Quelques dizaines, moins de  cinquante. Et combien parmi ces personnes prendront l'autobus ou iront à la bibliothèque?
À mon avis, c'est une question électoraliste. Ce qui m'inquiète, comme Québécois, c'est que cette loi ne va pas tenir la route. Elle sera contestée devant les tribunaux en se basant sur les chartes des droits du Québec et du Canada. Cela va nous coûter, comme citoyens payeurs de taxes, beaucoup d'argent pour un problème qui n'existe pas.
Quel impact aura-t-elle sur la scène politique québécoise?
En savoir + http://presence-info.ca/article/politique/la-loi-62-un-coup-rate-qui-va-nous-couter-cher-et-qui-n-ira-nulle-part-

LA REVUE  « PRÉSENCE -INFORMATION RELIGIEUSE »
Présence - information religieuse est un média indépendant spécialisé en information religieuse québécoise, canadienne et internationale. Présence offre une couverture journalistique du fait religieux, dans ses incidences sociales, politiques, éthiques et culturelles.
Pour vous abonner à l’infolettre de la revue : http://presence-info.ca/inscription-infolettre
EN SAVOIR +
 http://presence-info.ca/region/tous/

LOI 62 SUR LA NEUTRALITÉ RELIGIEUSE
Visage découvert: la ministre Vallée n'entend pas «régir l'espace public»
La ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, a précisé les principes d'application de la loi 62 sur la neutralité religieuse le 24 octobre.
La ministre de la Justice Stéphanie Vallée a été formelle en conférence de presse le 24 octobre. Le projet de loi 62, adopté le mercredi 18 octobre par l'Assemblée nationale, «n'empêche personne de pratiquer ou de manifester sa religion, pas plus qu'il ne vise à régir l'espace public ou l'habillement des citoyens ou des citoyennes qui y circulent».
La nouvelle loi veut plutôt «encadrer les relations entre un employé qui offre un service public et le bénéficiaire de celui-ci», explique la ministre. Tous les employés de services publics devront dorénavant offrir leurs services à visage découvert tandis que les bénéficiaires devront montrer leur visage «dans un contexte d'interaction directe avec l'agent de l'État».
EN SAVOIR + http://presence-info.ca/article/politique/visage-decouvert-la-ministre-vallee-n-entend-pas-regir-l-espace-public-

HONTEUX : LA JUSTICE ORDONNE LA DESTRUCTION DE LA CROIX DE PLOËRMEL
En 2006, la mairie de Ploërmel avait érigé une statue de plus de sept mètres de haut représentant Jean-Paul II. Cette statue, de belle facture, était l’œuvre du sculpteur Zourab Tsereteli. Peu de temps après, le groupuscule maçonnique La Libre Pensée et deux (2 !) habitants de Ploërmel lançaient une procédure pour interdire la statue, au motif qu’elle heurterait leur liberté de conscience. En 2015, le tribunal administratif ordonnait la suppression du monument. Mais, coup de théâtre, la cour d’appel administrative de Nantes annulait la décision. Ploërmel pouvait garder son monument.
Portée devant le Conseil d’Etat, l’affaire vient de donner lieu, en dernier recours, à une décision mi-chèvre mi-chou. La statue elle-même n’est pas remise en cause, elle pourra rester. Mais la croix qui la surmonte doit être détruite, car la loi de 1905 interdit « d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou quelque emplacement public ». La commune est en outre condamnée à verser 1 000 euros à la Libre Pensée.
EN SAVOIR + https://fr.novopress.info/208176/honteux-la-justice-ordonne-la-destruction-de-la-croix-de-ploermel/

 

8-0 SOCIÉTÉ (Politique, etc)

REPRENDRE LES CHOSES À LA BASE
Article rédigé par Jean-Michel Blanquer
Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, a répondu aux auditeurs jeudi 19 octobre.
Vidéo
EN SAVOIR + http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/Reprendre-les-choses-a-la-base

 

8-1 BREXIT

BREXIT : L'UE SE PRÉPARE-T-ELLE AU "NO DEAL" ?
Olivia Lepropre Journaliste
Source: The Independent
Les négociations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne sont compliquées. Dans les coulisses, certains se prépareraient déjà à un échec.
L'Union européenne se prépare à l'effondrement des négociations sur le Brexit, révèle un conseiller du négociateur en chef de l'UE, Michel Barnier. Cité par The Independent, Stefaan De Rynck a confirmé que les dirigeants européens travaillaient sur un plan de secours si jamais le Royaume-Uni quittait le bloc européen s...
http://www.levif.be/actualite/international/brexit-l-ue-se-prepare-t-elle-au-no-deal/article-normal-745635.html?utm_source=Newsletter-27/10/2017&utm_medium=Email&utm_campaign=Newsletter-RNBDAGLV&&M_BT=5443005350908

8-2 CETA

8-3 ÉCOLOGIE; CD01 Accord sur le contrôle du climat

8-4 IMMIGRATION

8-5 UNION EUROPÉENNE

AUX PAYS-BAS
Sept mois après les législatives (209 jours exactement), Mark Rutte a réussi à constituer un nouveau gouvernement et en a annoncé la composition le 20 octobre. Aujourd’hui, 26 octobre, le roi a investi ce gouvernement.
Et la première chose qu’on apprend (c’était hier, donc avant même la prise de fonctions officielle), c’est que le gouvernement ne permettra pas la création et le développement d’embryons à fin de recherche scientifique.
Ce qui est un revirement à 180 degrés.
EN SAVOIR + http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2017/10/26/aux-pays-bas-5993214.html

 

8-6 ESPAGNE – CATALOGNE

VIDEO. CATALOGNE: LES SÉPARATISTES ONT PRÉSENTÉ UNE RÉSOLUTION POUR DÉCLARER L'INDÉPENDANCE
POLITIQUE Cette résolution devrait être soumise au vote lors d’une séance au parlement catalan ce vendredi…
Les partis séparatistes catalans ont présenté ce vendredi au parlement régional une résolution dans laquelle ils déclarent l’indépendance de leur région menacée de mise sous tutelle du gouvernement central, a annoncé un porte-parole de la coalition indépendantiste au pouvoir en Catalogne.
>> A lire aussi : Catalogne: Puigdemont n'a pas de «garanties suffisantes» de Madrid pour organiser des élections régionales
« Nous déclarons la Catalogne comme Etat indépendant sous forme de République », peut-on lire dans le préambule de cette résolution présentée par les indépendantistes, qui ont la majorité absolue au parlement régional, a précisé ce porte-parole. La résolution va en principe être soumise au vote lors d’une séance au parlement catalan ce vendredi.
Le chef du gouvernement espagnol, le conservateur Mariano Rajoy, avait demandé plus tôt au Sénat l’autorisation de destituer le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, et tout son gouvernement, pour contrer leurs projets indépendantistes.
EN SAVOIR + http://www.20minutes.fr/monde/2159043-20171027-video-catalogne-separatistes-presente-resolution-declarer-independance 

CATALOGNE : LES SÉPARATISTES ONT PRÉSENTÉ UNE RÉSOLUTION POUR DÉCLARER L'INDÉPENDANCE
Vote au Sénat espagnol d'une mise sous tutelle de la Catalogne, proclamation probable d'indépendance par le Parlement catalan... La journée sera décisive dans la crise qui oppose Madrid et les indépendantistes.
Après des semaines de crise, l'affrontement entre le gouvernement espagnol et les indépendantistes catalans franchit un point de non-retour ce vendredi. Le gouvernement espagnol entend obtenir le feu vert du Sénat pour suspendre l'autonomie de la Catalogne, tandis que les indépendantistes ont présenté une résolution pour déclarer l'indépendance au Parlement, après que le président catalan Carles Puigdemont leur a laissé ce soin jeudi soir, à l'issue d'une journée d'hésitation.
A peine la séance du Sénat espagnol ouverte, vers 10 heures, le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a demandé l'autorisation de destituer le président catalan, Carles Puigdemont et tout son gouvernement, pour contrer leurs projets indépendantistes.
C'est la première des mesures drastiques envisagées par le gouvernement conservateur pour mettre au pas la Catalogne. Elle devrait être suivie d'une mise sous tutelle de la police catalane, de son Parlement et de ses médias publics pendant une période pouvant durer six mois, avant des élections régionales en 2018.
EN SAVOIR + http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20171027.OBS6595/catalogne-la-journee-de-tous-les-dangers.html#xtor=EPR-3-[ObsDerMin]-20171027

CATALOGNE: LE CHEF DE LA POLICE RÉGIONALE DESTITUÉ PAR LE GOUVERNEMENT ESPAGNOL
ESPAGNE Une décision prise dans le cadre des mesures de mise sous tutelle de la Catalogne adoptées la veille...
EN SAVOIR + http://www.20minutes.fr/monde/2159527-20171028-video-catalogne-chef-police-regionale-destitue-gouvernement-espagnol

CATALOGNE, LES NOUVEAUX ENJEUX ÉLECTORAUX
Comme solution de sortie de la crise catalane le Chef du Gouvernement Mario Rajoy a annoncé la tenue d’Elections autonomiques anticipées pour le 21 décembre 2017 prochain.
Juste avant les festivités de Noël qui en Espagne ont une force attractive et familiale reconnue.
Chacun a vu que le Sénat a dans la grande majorité de ses membres voté en faveur de l’Application de l’article 155 vendredi dernier qui a permis au chef du gouvernement d’assurer le suivi des mesures autorisées par la majorité des sénateurs à Madrid, de tous les partis, de toutes les familles représentées en son sein.
Seuls ERC de Catalogne, le PNV d’Euskadi, Pedecat catalan ont voté contre l’application du 155 mais selon des raisons distinctes.
Deux sénateurs catalans se sont abstenus.
Ce samedi matin la Catalogne ne dispose plus de chef de gouvernement, de parlement régional, de chef de la police, de directeurs des services publics régionaux. 150 responsables de premier niveau ont également été suspendus.
Le Premier ministre espagnol, la Vice présidente du gouvernement gouvernent la province jusqu’à la tenue des élections prochaines annoncées pour décembre.
EN SAVOIR + + https://www.france-catholique.fr/Catalogne-les-nouveaux-enjeux-electoraux.html?utm_campaign=Emailing+du+sam.+28%2f10%2f2017+%c3%a0+11%3a59%3a45&utm_content=Catalogue+T%c3%a9qui&utm_medium=Emailing+via+Message+Business&utm_source=Message+Business&utm_term=Soci%c3%a9t%c3%a9+de+Presse+France+Catholique

ET MAINTENANT, QUE VA-T-IL SE PASSER POUR LA CATALOGNE ?
Dans la foulée de la déclaration d'indépendance votée par le parlement de Catalogne, Madrid a destitué le gouvernement catalan et dissous le parlement.
Pour Madrid, c'était "la seule réponse possible", selon Mariano Rajoy. Dans la foulée de la déclaration d'indépendance de la Catalogne vendredi, le chef du gouvernement espagnol, déterminé à reprendre le contrôle de la région, a enclenché l'article 155 de la Constitution. Une mesure drastique aux multiples conséquences ; une tâche difficile, aussi, à mettre en œuvre, dans une Catalogne très autonome et où une partie de la population est prête à désobéir.
Le gouvernement catalan destitué
Mariano Rajoy a annoncé vendredi soir la destitution de Carles Puigdemont et de son exécutif. Concrètement, l'assemblée régionale ne pourra pas présenter de candidat à la tête du gouvernement catalan ni contrôler les décisions prises directement par l'exécutif sous tutelle et ce, jusqu'à la convocation d'élections régionales anticipées. Mais cette mesure risque d'être un casse-tête pour le gouvernement de Rajoy : que faire, par exemple, si Carles Puigdemont, qui ne reconnaîtra pas les mesures de Madrid, refuse de quitter son bureau ?
EN SAVOIR + http://www.europe1.fr/international/et-maintenant-que-va-t-il-se-passer-pour-la-catalogne-3476705#xtor=EPR-202-[Quotidienne]-20171028&lacid=europe1_2037691

ENTRE MADRID ET BARCELONE, LE CHOC FRONTAL
Le gouvernement espagnol répond par la mise sous tutelle à la déclaration d’indépendance de la Catalogne. Mais cette reprise en mains s’annonce compliquée et elle risque de se heurter à la rue
Vendredi, les Espagnols ont cru assister à un mauvais film. Avant de se rendre compte, une fois s’être bien frottés les yeux, que le choc frontal entre deux logiques antagonistes semble irrémédiable. A Madrid, dans l’enceinte du sénat, les membres du gouvernement conservateur de Mariano Rajoy ont applaudi en chœur l’approbation par la chambre haute du parlement (où sa formation dispose de la majorité absolue) de l’article 155 de la constitution espagnole jamais appliqué en 40 ans de démocratie. En d’autres termes, la mise sous tutelle d’une région «rebelle», la Catalogne. A Barcelone, on entendait aussi des clameurs, cette fois-ci dans le parlement autonome, où la courte majorité séparatiste a approuvé une résolution qui leur ouvre la porte de l’eldorado qu’ils visent depuis 2012: la naissance d’une «République catalane». Cette résolution donne le coup d’envoi à un «processus constituant» devant donc déboucher sur un «Etat nouveau».
EN SAVOIR +  https://www.letemps.ch/monde/2017/10/27/entre-madrid-barcelone-choc-frontal?utm_source=Newsletters&utm_campaign=cbfaf9aeb8-newsletter_alaune&utm_medium=email&utm_term=0_56c41a402e-cbfaf9aeb8-109756397

PUIGDEMONT APPELLE LES CATALANS À S'OPPOSER "DÉMOCRATIQUEMENT" À LA MISE SOUS TUTELLE
Destitué hier, l'ex-président catalan Carles Puidgemont invite les indépendantistes à rester "civiques" et "pacifiques".
Sa parole était attendue. Carles Puidgemont, destitué vendredi soir de la présidence de Catalogne par le gouvernement espagnol, s'est solennellement exprimé à la télévision ce samedi en début d'après-midi. Dans une très brève vidéo pré-enregistrée, il a réaffirmé sa volonté "de préserver la stabilité démocratique". Cependant, a-t-il poursuivi, "il faut s'opposer démocratiquement" à la mise sous tutelle proposée par Madrid.
EN SAVOIR +  http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20171028.OBS6650/puigdemont-appelle-les-catalans-a-s-opposer-democratiquement-a-la-mise-sous-tutelle.html#xtor=EPR-3-[ObsDerMin]-20171028

CLAMEUR DE JOIE DE DIZAINES DE MILLIERS D’INDÉPENDANTISTES À BARCELONE; L’ANALYSE DU POLITOLOGUE BELGE MICHEL HERMANS
Cinq questions au politologue Michel Hermans: «Plus légitime que le référendum»
Michel Hermans, vous êtes politologue et spécialiste des questions internationales à l’ULg: comment analysez-vous la déclaration d’indépendance de la Catalogne?
Assez simplement: tout ce qui arrive est de la faute de Madrid. Si on avait laissé le référendum se dérouler, comme ce fut le cas en Écosse, les choses se seraient estompées. Et les velléités d’indépendance se seraient calmées. On a aussi vu ce scénario se dérouler au Québec et même en Corse, par le passé. En voulant faire respecter le droit constitutionnel, Madrid a commis une erreur qui risque d’avoir de graves conséquences dans un futur proche.
Lesquelles?
Il paraît clair que la Catalogne va rester sous domination espagnole. Mais ceci, comme la violence qui a entouré l’organisation du référendum, risque d’être la cause de conflits permanents entre Madrid et les Catalans. Et de faire de cette région économiquement et touristiquement très importante pour l’Espagne une région instable, comme le fut le Pays Basque par le passé.
On doit craindre des attentats?
On peut difficilement comparer les deux situations: nous ne sommes plus sous Franco. Mais dans tous les camps, il y a toujours des têtes brûlées. Et on est, désormais, dans un rapport de forces entre l’Espagne et la Catalogne.
Le gouvernement espagnol a déjà annoncé la mise sous tutelle de la Catalogne: c’est de nature à apaiser les choses?
Non, c’est même tout le contraire, ça va mettre de l’huile sur le feu. D’autant que cette déclaration d’indépendance, qui émane d’un gouvernement catalan dont les membres ont été élus démocratiquement, est beaucoup plus légitime qu’un référendum dont les résultats ont, forcément, été déformés. Les semaines et les mois à venir vont être difficiles pour le gouvernement espagnol, surtout quand on connaît sa fragilité: certes, il a le soutien de l’Europe, mais il ne dispose pas de la majorité absolue chez lui.
EN SAVOIR + http://www.lavenir.net/cnt/dmf20171027_01076882/crise-en-catalogne-clameur-de-joie-de-dizaines-de-milliers-d-independantistes-a-barcelone?utm_source=lavenir&utm_medium=newsletter&utm_campaign=soir&utm_content=spotlight&M_BT=147938901970

INDÉPENDANCE DE LA CATALOGNE : MADRID DESTITUE PUIGDEMONT ET CONVOQUE DES ÉLECTIONS
Le gouvernement espagnol prononce la dissolution du Parlement de Catalogne, qui a déclaré ce vendredi l'indépendance.
Après des semaines de crise, l'affrontement entre le gouvernement espagnol et les indépendantistes catalans a franchi un point de non-retour ce vendredi 27 octobre : le Parlement de Catalogne a déclaré l'indépendance. Le gouvernement espagnol a réagi dans la soirée en prononçant la dissolution du Parlement régional et la destitution du président catalan Carles Puigdemont. Des élections auront lieu le 21 décembre.
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20171027.OBS6595/catalogne-la-journee-de-tous-les-dangers.html#xtor=EPR-3-[ObsDerMin]-20171027

UN DES MEMBRES DE L'EXÉCUTIF DE PUIGDEMONT A DÉMISSIONNÉ
Santi Vila Vicente a brièvement annoncé sa démission dans un tweet, après une journée de montagnes russes politiques, où Carles Puigdemont a envisagé de convoquer des élections dans sa région pour éviter un choc frontal avec Madrid avant de faire marche arrière.
Le ministre chargé des entreprises au sein de l'exécutif du président indépendantiste catalan Carles Puigdemont a démissionné jeudi soir, après avoir constaté que ses efforts pour le "dialogue" avaient échoué.
Il l'a brièvement annoncé dans un tweet, après une journée de montagnes russes politiques, où Carles Puigdemont a envisagé de convoquer des élections dans sa région pour éviter un choc frontal avec Madrid avant de faire marche arrière. "Je démissionne. Mes tentatives de dialogue ont à nouveau échoué. J'espère avoir été utile, jusqu'à la dernière minute au président Carles Puigdemont et aux Catalans", écrit Santi Vila Vicente dans ce tweet.
Un départ attendu
Âgé de 44 ans, docteur en Histoire, ce nationaliste conservateur exprimait depuis des semaines ses doutes sur la tournure des événements. La presse le donnait déjà partant mardi et opposé à une déclaration unilatérale d'indépendance de la Catalogne souhaitée par une partie de l'exécutif, en particulier le vice-président catalan Oriol Junqueras, bien que la région soit divisée à parts presque égales sur le sujet.
En juillet déjà, le cabinet de Carles Puigdemont s'était déchiré…
EN SAVOIR + https://www.rtbf.be/info/monde/detail_un-des-membres-de-l-executif-de-puigdemont-a-demissionne?id=9747832

QUI SE CACHE DERRIÈRE L'INDÉPENDANCE DE LA CATALOGNE?
Article rédigé par François Asselineau
VIdéo
Un exposé sur l'indépendance de la Catalogne.
EN SAVOIR + http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/Qui-se-cache-derriere-l-independance-de-la-Catalogne

 

9-1 PROCHE ORIENT SYRIE, ÉGYPTE, IRAK, IRAN, ISRAEL, TURQUIE, RUSSIE, ARABIE, QATAR

Israel
POUR ISRAËL, LA MENACE DE L’IRAN AUGURE D’UNE NOUVELLE ÈRE AVEC LES ARABES

Israël promeut avec insistance l'idée que l'ascension de l'Iran et les nouvelles réalités régionales annoncent une embellie de ses relations avec les pays arabes. Si certains experts conviennent de signes de rapprochement après des décennies d'hostilité, une reconnaissance d'Israël par ces pays arabes paraît encore lointaine. Mais cela n'empêche pas l'émergence de discrètes coopérations, selon experts et responsables. Un réchauffement significatif constituerait toutefois une rupture de la part de pays qui refusent de coopérer avec Israël tant que les Palestiniens n'auront pas leur indépendance.
La communauté d'intérêts, que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu invoque pour laisser entrevoir une aube diplomatique nouvelle, a été illustrée récemment quand Israël et l'Arabie saoudite se sont retrouvés ensemble parmi les rares à féliciter le président américain Donald Trump après son discours sur l'Iran. Israël considère ce pays comme un de ses principaux ennemis, tandis que Riyad voit en Téhéran son rival régional.
EN SAVOIR + https://www.lorientlejour.com/article/1079653/pour-israel-la-menace-de-liran-augure-dune-nouvelle-ere-avec-les-arabes.html

Liban
DU LIBAN À LA SYRIE ET L’IRAK, LA CONFRONTATION RÉGIONALE ET INTERNATIONALE SE POURSUIT
Scarlett HADDAD
Il a fallu moins d'un mois à l'Iran et à la Russie principalement pour mettre en échec le plan de partition de l'Irak à travers la création d'un État kurde indépendant dans le Kurdistan irakien. Le référendum sur l'indépendance que Massoud Barzani s'est entêté à organiser avec l'appui ouvert d'Israël et plus discret de l'Arabie saoudite, ainsi qu'avec l'aval tacite de Washington, n'a donc pas eu les effets escomptés. Face à la ferme réaction de Bagdad ainsi qu'à la rapide riposte iranienne qui s'est traduite par l'envoi du général Kassem Soulaymani sur place, pour négocier à la fois un rapprochement entre une partie des Kurdes et le pouvoir à Bagdad, simultanément avec la reprise de Kirkouk par les forces de mobilisation populaire (Hachd el-Chaabi, essentiellement chiites), les Kurdes favorables à l'indépendance ont dû revoir leur plan et entamer des négociations avec Bagdad pour éviter la rupture. La Turquie a aussi joué un rôle primordial pour tuer dans l'œuf le projet de création d'un État kurde en Irak, en coopération avec l'Iran et la Russie. Les États-Unis ont finalement renoncé à leur double jeu en prenant position en faveur de l'unité de l'Irak. Ils ont aussitôt tenté de se rattraper en parrainant une réconciliation spectaculaire entre Bagdad et Riyad, dans le but de réintroduire l'influence saoudienne dans ce pays tiraillé entre celle de Téhéran et celle de Washington. Un peu d'ailleurs à la manière libanaise...
EN SAVOIR +
https://www.lorientlejour.com/article/1080647/du-liban-a-la-syrie-et-lirak-la-confrontation-regionale-et-internationale-se-poursuit.html

 

9-2 ASIE - INDE, CHINE, JAPON, CORÉE, INDONÉSIE, PHILIPINES, AUSTRALE

Chine

QUAND LA CHINE S’ÉVEILLERA…
par Gérard Leclerc
En lisant mes collègues spécialistes de la Chine, qui rendent compte du XIXe congrès du Parti communiste chinois, je n’ai pu m’empêcher d’éprouver un sentiment de crainte, d’appréhension pour le futur proche. N’est-ce pas notre Napoléon qui avait prédit : « Lorsque la Chine s’éveillera, le monde tremblera » ? Alain Peyrefitte, un de nos plus brillants politiques d’après-guerre, qui était aussi un intellectuel, avait repris la formule comme titre de son livre paru en 1973 et qui avait fait grand bruit à l’époque. Peyrefitte avait été en Chine pour rendre compte de l’expérience maoïste, au lendemain de la sanglante révolution culturelle accomplie par le grand timonier Mao Tse-toung, et il avait été malheureusement dupe de la propagande du régime. Relues avec le recul du temps, certaines de ses pages font mal. Au final, n’adressait-il pas un étonnant satisfecit au pire totalitarisme, en saluant cette Chine qui sollicitait notre reconnaissance, je cite « par sa volonté passionnée de créer un univers plus juste et de changer l’homme même, par le courage avec lequel elle supporte des sacrifices qui nous sembleraient intolérables, par l’interpellation qu’elle nous adresse ».
Lorsqu’on a lu en vis-à-vis Les habits neuf du président Mao, le livre terrible de Simon Leys, un tel jugement est insupportable, mais il anticipe sur l’évolution qui s’est produite après la mort de Mao, grâce à son successeur Deng Xiaoping, qui a rompu avec les folies qui avaient fait d’innombrables victimes. Ce n’est pas le régime maoïste qui a propulsé la Chine aux avant-gardes du développement économique et de la puissance. C’est parce que les successeurs ont rompu avec le régime qu’ils ont été capables de prétendre au leadership mondial qu’ils disputent désormais aux États-Unis.
EN SAVOIR + https://www.france-catholique.fr/Quand-la-Chine-s-eveillera.html?utm_campaign=Emailing+du+sam.+28%2f10%2f2017+%c3%a0+11%3a59%3a45&utm_content=Catalogue+T%c3%a9qui&utm_medium=Emailing+via+Message+Business&utm_source=Message+Business&utm_term=Soci%c3%a9t%c3%a9+de+Presse+France+Catholique

LA CHINE EST GRANDE ET XI JINPING EST SON PROPHÈTE
Tous en marche vers la sino-mondialisation 
Par Emmanuel Dubois de Prisque
« La Chine est la religion des Chinois ». Cette affirmation que l’on relève notamment sous la plume de Simon Leys trouve une illustration grandiose dans la cérémonie qui s’est tenue à Pékin du 18 au 25 octobre. Le parti communiste chinois, sous l’égide du président Xi, a célébré lors de son XIXème congrès son triomphe historique et l’avènement d’une nouvelle ère mondiale au centre de laquelle trône la Chine. Au cœur de la Chine trône le parti, au cœur duquel trône Xi Jinping. Voici restaurés dans l’imaginaire de ses dirigeants les cercles concentriques qui organisaient la vision qu’avait la Chine de ses rapports avec le monde extérieur, au temps du régime impérial et des royaumes tributaires.
Xi est plus qu’un empereur
EN SAVOIR + https://www.causeur.fr/chine-xi-jinping-pcc-mondialisation-147446?utm_source=Envoi+Newsletter&utm_campaign=45c2636540-Newsletter&utm_medium=email&utm_term=0_6ea50029f3-45c2636540-57730105

LA CHINE EST GRANDE ET XI JINPING EST SON PROPHÈTE
Tous en marche vers la sino-mondialisation 
Par Emmanuel Dubois de Prisque
« lA Chine est la religion des Chinois ». Cette affirmation que l’on relève notamment sous la plume de Simon Leys trouve une illustration grandiose dans la cérémonie qui s’est tenue à Pékin du 18 au 25 octobre. Le parti communiste chinois, sous l’égide du président Xi, a célébré lors de son XIXème congrès son triomphe historique et l’avènement d’une nouvelle ère mondiale au centre de laquelle trône la Chine. Au cœur de la Chine trône le parti, au cœur duquel trône Xi Jinping. Voici restaurés dans l’imaginaire de ses dirigeants les cercles concentriques qui organisaient la vision qu’avait la Chine de ses rapports avec le monde extérieur, au temps du régime impérial et des royaumes tributaires.
EN SAVOIR + https://www.causeur.fr/chine-xi-jinping-pcc-mondialisation-147446?utm_source=Envoi+Newsletter&utm_campaign=45c2636540-Newsletter&utm_medium=email&utm_term=0_6ea50029f3-45c2636540-57258861

Birmanie
POUR APPROFONDIR - HISTOIRE DE L'EGLISE CATHOLIQUE EN BIRMANIE

En 2015, le pape François donnait à l'Eglise en Birmanie son premier cardinal, Mgr Charles Bo, archevêque de Rangoun. le Saint-Père sera, dans quelques semaines, le premier souverain pontife à se rendre dans ce pays. A cette occasion, Eglises d'Asie propose une histoire de l'Eglise catholique locale.
Les premiers catholiques de Birmanie furent des Portugais : dès 1510, ceux-ci entrèrent en contact avec la Birmanie, souvent mêlés comme mercenaires à la solde des divers royaumes et principautés et peu à peu obtinrent des comptoirs où s’installer, particulièrement à Syriam. La brutale ambition du chef de cette colonie de 5 000 âmes, Felipe de Britto, entraina leur déportation dans le Nord du pays, en 1613, par le roi d’Ava, nom donné au royaume birman du nord. Ce dernier les utilisa comme une réserve de gardes royaux, fusiliers et canonniers, tout en leur laissant la liberté de pratiquer leur religion.
EN SAVOIR + http://eglasie.mepasie.org/asie-du-sud-est/birmanie-myanmar/2017-10-23-pour-approfondir-histoire-de-leglise-catholique-en-birmanie/

Vietnam
VIETNAM - PROCHAIN ABANDON DE LA POLITIQUE DU COUPLE À DEUX ENFANTS

Voilà plus de deux ans que les diverses autorités du Parti et de l'État vietnamiens ainsi que le Parlement mettent en question le sévère contrôle exercé sur le nombre de naissances dans les familles, contraignant celles-ci à ne pas dépasser les deux enfants. Plusieurs indices rapportés par la presse donnent à penser que le changement de politique démographique du gouvernement ne saurait tarder.
Les familles devraient bientôt avoir le droit de mettre au monde plus de deux enfants. Les premiers signes de ce changement sont déjà visibles à l’heure où les familles sont encouragées à donner naissance à deux enfants alors que récemment encore, on leur conseillait de restreindre leur descendance à un seul enfant.
Les membres du Parti appelés à montrer l'exemple
Aujourd’hui certaines régions où le taux de naissance est encore bas sont particulièrement encouragées à élever le nombre d’enfants par famille, comme par exemple, Ho-Chi-Minh-Ville ou encore le delta du Mékong. Il faut cependant noter que ces nouvelles consignes ne sont pas valables pour des régions comme les hauts plateaux du Centre-Vietnam où les cadres continuent de contraindre les familles issues des minorités ethniques à un nombre de naissances restreint.... EN SAVOIR + http://eglasie.mepasie.org/asie-du-sud-est/vietnam/2017-10-27-prochain-abandon-de-la-politique-du-couple-a-deux-enfants


9-3 ISLAM, ISLAMISME, IMMIGRATION, TERRORISME

BELGIQUE UN PRÊTRE FAIT SCANDALE
Article rédigé par Daniel Hammiche
Un prêtre flamand de Kortemark (Flandre occidentale) a tenu des propos polémiques sur le prophète Mahomet et l’islam lors d’une célébration religieuse devant des enfants de sixième primaire. Si les parents se disent choqués, Germain Dochy (77 ans) ne voit pas où est le problème. « N’ai-je plus le droit de dire la vérité ? », s’interroge-t-il.
Alors que les élèves de l’école communale De Kreke, âgés de 11 et 12, répétaient une dernière fois pour leur célébration de la Confirmation, le pasteur a dit tout le bien qu’il pensait de l’islam et de son prophète Mahomet. « Mahomet était un voleur, un meurtrier et un violeur. Il avait 45 femmes, dont la plus jeune avait 9 ans. Et en réalité, l’islam n’est pas une religion », a-t-il lancé.
Les parents, mis au courant par leurs enfants, et l’école se disent choqués par ces propos. L’institutrice qui a été témoin des paroles a fait part de son indignation à la direction de l’établissement.
Actif depuis 52 ans en tant que prêtre, Dochy ne retire rien de ce qu’il a dit. « J’ai raconté aux enfants que Mahomet n’était pas un prophète. Pour l’islam peut-être, mais pas pour nous », renchérit-il dans le Krant van West-Vlaanderen. « Mahomet a mené une vie de débauche et a fait plusieurs guerres. (…) Et puis, il y a l’islam, qui se comporte comme une religion mais qui est en réalité une anti-religion », prolonge-t-il.
Le diocèse de Bruges est au courant de l’affaire et a contacté le prêtre. « Dochy nous a dit qu’il regrettait ses propos et qu’il s’excusait s’il avait pu offenser quelqu’un », a réagi le porte-parole.
EN SAVOIR + http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/Belgique-un-pretre-fait-scandale

 

9-4 AMÉRIQUE DU NORD (USA, CANADA)

ASIE/PROCHE ORIENT - PROCHAINE MISSION « DE DÉFENSE DES CHRÉTIENS » DU VICE-PRÉSIDENT AMÉRICAIN
Le Vice-président américain, Michael Pence, se rendra en visite en Israël et en Egypte à la fin du mois de décembre à la demande du Président Donald J. Trump dans le cadre d’une mission qui consistera notamment à affirmer avec force qu’au Proche Orient est venu le moment de « mettre fin à la persécution des chrétiens et de toutes les minorités religieuses ». C’est ce qu’a annoncé Michael Pence lui-même, en participant le 25 octobre au dîner de solidarité annuel en faveur des chrétiens du Proche Orient, promu à Washington par l’organisation américaine In Defense of Christians. Au programme de son voyage, le Vice-président américain mettra également à l’ordre du jour de ses rencontres avec les responsables politiques et religieux la lutte contre la persécution des minorités religieuses, chrétiens compris. « Je peux vous assurer – a indiqué Michael Pence dans son intervention – que le Président Trump s’engage à aider les peuples persécutés afin qu’ils récupèrent leurs terres, qu’ils puissent retourner chez eux, reconstruire leur vie et remettre leurs racines dans la terre de leurs origines
EN SAVOIR + http://www.fides.org/fr/news/63142-ASIE_PROCHE_ORIENT_Prochaine_mission_de_defense_des_chretiens_du_Vice_president_americain#.WfMa7IWcHDc

L’AFFAIRE WEINSTEIN ET LA DÉCADENCE DE L’OCCIDENT
Guillaume de Thieulloy
L’affaire Weinstein est certes sordide, mais elle cache manifestement quelque chose de plus sordide encore.
Il est évidemment répugnant qu’un homme soit incapable de se maîtriser et se jette sur une femme comme un prédateur.

Et c’est plus méprisable encore quand l’individu en question, manifestement pas exactement un Apollon, abuse de son pouvoir pour mettre des femmes dans son lit. Ce dégoût qui nous prend en écoutant les révélations sur cette affaire Weinstein est du même ordre que celui qui nous prenait naguère avec l’affaire Strauss-Kahn.

Soit dit en passant, cela en dit long sur le respect de la femme dans notre civilisation décadente. La civilisation européenne s’est distinguée par l’honneur rendu à la gent féminine, dont le type même réside dans les admirables romans de l’amour courtois de notre Moyen Âge.

Certes, tout n’était pas idyllique alors, mais les hommes, et spécialement les puissants, étaient invités à mettre leur force au service du beau sexe.

La Révolution fit de la femme une mineure. Mais c’est surtout les dernières décennies qui ont laminé les restes de notre civilisation en matière de courtoisie.

Le féminisme a fait de la galanterie une insulte aux femmes. La révolution sexuelle a fait des femmes de la viande fraîche pour notre consommation courante. Il ne manquait plus que l’islam radical pour faire de la femme un objet asservi à son « propriétaire » et encagé dans une burka pour éviter d’exciter la convoitise du voisin. De toute évidence, les femmes sont celles qui vont avoir le plus à souffrir de notre monstrueuse post-modernité – coincées entre le règne de la pornocratie et celui de la charia.

Cela étant, je crains que l’affaire Weinstein ne cache plus grave encore que ce triomphe de la bestialité. Tout d’abord, parce que j’ai peine à croire la version journalistique de l’affaire.

Si j’ai bien compris, la plupart des plaignantes sont volontairement entrées dans la chambre du producteur. Par ailleurs, certaines ont commencé dans l’industrie pornographique ou dans la photo « osée ».
Je doute donc que toutes aient été agressées. Certaines au moins ont dû être des carriéristes acceptant de « coucher » avec un gros porc de producteur. Ce n’est évidemment pas plus honorable pour Weinstein. Mais ça l’est nettement moins pour les « victimes ».
EN SAVOIR + https://www.les4verites.com/societe/laffaire-weinstein-decadence-de-loccident?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=NLQ

ROHINGYAS : WASHINGTON ANNONCE DES SANCTIONS CONTRE L'ARMÉE BIRMANE
Rédigé par Imane Youssfi
Le ton est monté cette semaine contre la Birmanie. Les Etats-Unis a annoncé, lundi 23 octobre, son intention de réduire davantage son aide aux unités birmanes et aux officiers impliqués dans les violences contre la minorité musulmane des Rohingyas. « Nous exprimons notre plus grande inquiétude face aux récents événements dans l'État Rakhine et aux violents abus traumatisants que les Rohingyas et d'autres communautés ont endurés », déclarait Heather Nauert, porte-parole du département d'État, dans un communiqué en annonçant une série de mesures punitives.
« Il est impératif que toute personne ou entité responsable d'atrocités, y compris les acteurs non-gouvernementaux et les justiciers, soit tenue responsable », poursuit-elle. Ces nouvelles mesures seront prises vis-à-vis des forces armées birmanes, en parallèle d'un embargo américain « de longue date sur toutes les ventes de matériel militaire ».
Elles impliquent notamment la suspension de l'examen des dispenses de voyage pour les hauts responsables militaires birmans et l'annulation des invitations faites aux hauts responsables des forces de sécurité birmanes pour assister à des manifestations parrainées par les Etats-Unis. La mise en place de mesures économiques ciblées contre des individus liés aux « atrocités » est également à l'étude.
http://www.saphirnews.com/Rohingyas-Washington-annonce-des-sanctions-contre-l-armee-birmane_a24571.html?TOKEN_RETURN

ROAD TRIP CHEZ LES ÉLECTEURS DE TRUMP : "IL FAUT QU'IL LA FERME"
JOUR 1. L'année dernière, "l'Obs" avait traversé les Etats-Unis d'ouest en est, à la rencontre des partisans du républicain, quelques semaines avant la présidentielle. Que pensent-ils de leur héros, un an après le séisme du 8 novembre ? Nous sommes allés chercher la réponse dans "la diagonale du fou", un road trip de 2.600 kilomètres traversant en biais, du nord au sud, le Wisconsin, le Michigan et la Pennsylvanie, les trois Etats industriels démocrates du Midwest ayant donné la victoire au milliardaire.
Philippe Boulet-Gercourt

Pas de regrets, même si...
A la tête d'une petite dizaine de salariés, nos deux "Trumpkins" de l'immobilier ont la pêche. Ils ne regrettent pas une seconde d'avoir voté pour leur candidat, même s'ils trouvent qu'il "parle trop souvent sans réfléchir" et qu'il "devrait apprendre à se taire".
Trump les séduit comme au premier jour et pour les mêmes raisons : "Au lycée, vous découvrez des profs qui ne parlent pas comme vous", dit Michelle. "Les politiciens emploient les mêmes mots. Mais pas lui." Les mauvais sondages, l'impopularité ? "C'était pareil avant l'élection", balaie Mitch. "On a vu ce que cela a donné le jour du vote."
Chasseurs de Trump : des "citoyens-détectives" mènent l'enquête
"S'il y a bien un endroit où nous avons été pris par surprise, c'est le Wisconsin. Les sondages nous avaient donné une avance confortable jusqu'à la fin", a reconnu Hillary Clinton. Même Shelley Nelson, rédactrice en chef du quotidien local "Superior Telegram", avoue s'être plantée :
"Je couvre les élections depuis vingt ans, je n'ai jamais vu autant de gens voter républicain. Les gens n'en parlaient pas, beaucoup ont caché leur jeu."
EN SAVOIR +  http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/l-amerique-selon-trump/20171026.OBS6539/road-trip-chez-les-electeurs-de-trump-il-faut-qu-il-la-ferme.html#xtor=EPR-3-[ObsDerMin]-20171028

 

15- DIVERS  

CES DIRIGEANTS COMMUNISTES ONT PUISÉ À PARIS LEUR FORMATION IDÉOLOGIQUE
Article rédigé par Michel Janva,  source[Michel Janva]Comment Paris a pu servir de matrice intellectuelle.

Bernard Antony a publié un martyrologe des crimes du communisme depuis 1917, au milieu d'un étrange silence de notre nomenklatura. Ces plus de cent millions de victimes n’ont, pour ainsi dire, pas existé. Elles n’existent pas, en tout cas, dans le débat public français. Parce que la caste dirigeante de notre pays n’a pas rompu en profondeur avec le totalitarisme marxiste-léniniste. Pour les gens qui nous gouvernent, il y avait des assassinats et des génocides compréhensibles et justifiables. Il faut rappeler que les candidats communistes ont eu des résultats impressionnants aux dernières élections. La complicité de la France avec le communisme international ne date pas d'hier et Bernard Antony le rappelle opportunément dans ce livre :

"[L]e régime communiste du Kampuchéa démocratique des Khmers rouges, celui de "l'Angora", est le fait de professeurs qui ont étudié en France, ont appartenu au Parti communiste, et professent comme Lénine, comme Trotsky, comme Maol'admiration pour les Lumières, pour la "grande Révolution française" et pour la mémoire de Robespierre.
EN SAVOIR + http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/Ces-dirigeants-communistes-ont-puise-a-Paris-leur-formation-ideologique

DÉCOUVERTE D'UN ÉTRANGE BLOC PROVENANT D'UN AUTRE SYSTÈME SOLAIRE
Muriel Lefevre
Pour la première fois, des astrophysiciens ont découvert dans notre système solaire un objet céleste qui venait d'ailleurs. Avec l'aide du télescope de l'île hawaïenne de Maui, ils sont tombés sur un faible point de lumière qui se déplaçait rapidement.
Les astrophysiciens viennent de découvrir un "débris" issu d'un autre système solaire. L'objet a été officiellement baptisé comète C/2017 U1. Il existe des milliers de comètes dans notre système solaire. Ce qui la distingue des autres, c'est la forme hyperbolique de sa courbe. Contrairement aux autres comètes, celle-ci ne tourne pas autour du soleil. Elle vient de l'espace profond (deep space). Une telle comète n'avait jamais été découverte auparavant. Elle pourrait permettre d'en apprendre un peu plus sur la composition des autres planètes et de déterminer à quel point notre système solaire est unique.
Une énigme
On ne sait d'ailleurs pas s'il s'agit réellement d'une comète. Il s'agirait probablement d'un rocher de couleur sombre et d'une épaisseur de 150 mètres.
EN SAVOIR + http://www.levif.be/actualite/sciences/decouverte-d-un-etrange-bloc-provenant-d-un-autre-systeme-solaire/article-normal-745661.html?utm_source=Newsletter-27/10/2017&utm_medium=Email&utm_campaign=Newsletter-RNBDAGLV&&M_BT=5443005350908

DÉCLARATION DE L’ACADÉMIE FRANÇAISE SUR L'ÉCRITURE DITE « INCLUSIVE »
adoptée à l’unanimité de ses membres, dans la séance du jeudi 26 octobre 2017
Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La démultiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.
EN SAVOIR + http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2017/10/27/peril-mortel-5993455.html

LES TROIS LEÇONS DE LA TRANSFORMATION DE GOOGLE EN ALPHABET
Avec sa réorganisation, Google assume totalement sa diversification. Et le groupe veut accélérer son entrée dans de nouveaux domaines
Google n’est plus seulement Google. Dans la nuit de lundi à mardi, le moteur de recherche a annoncé l’une de ses plus importantes transformations. Le groupe devient un conglomérat, baptisé Alphabet, et Google ne sera qu’une division de ce groupe. Voici les trois leçons à retenir de ce changement majeur de stratégie.
Première leçon: Google assume pour la première fois totalement sa diversification. Et il veut accélérer son entrée dans de nouveaux domaines. En séparant sa division recherche du reste, il pourra allouer des ressources de manière plus claire pour ses voitures sans conducteur, ses ballons pour diffuser Internet, sa fibre optique ou …
EN SAVOIR +  https://www.letemps.ch/opinions/2015/08/11/trois-lecons-transformation-google-alphabet

NAISSANCE DU BOUDDHISME ET DE L’HINDOUISME EN INDE
Naissance du bouddhisme et de l'hindouisme en Inde.
https://www.herodote.net/Cartes/VBC-04-inde-bdh.mp4

CHANGEMENT D'HEURE : DEPUIS QUAND MESURE-T-ON LE TEMPS ?
PASSÉ-PRÉSENT. Depuis l'Egypte antique, apprendre à régler nos montres n'a jamais été chose aisée.
François Reynaert
L'idée de découper la nuit – et, par symétrie, le jour – en douze tranches nous vient, selon certaines sources, des Egyptiens, ou, selon Hérodote, des Babyloniens. Elle est transmise à l'Occident par les Grecs et les Romains. Le jour et la nuit étant bornés par le lever et le coucher du soleil qui, sous nos latitudes, varient selon les saisons, l'heure est, pendant des siècles, élastique : celle de l'été est interminable, celle de l'hiver rétrécie.
Jeu de sudoku
EN SAVOIR +  http://tempsreel.nouvelobs.com/histoire/20171025.OBS6487/changement-d-heure-depuis-quand-mesure-t-on-le-temps.html#xtor=EPR-3-[ObsDerMin]-20171028 

16- MÉDIA-PRESSE-INFO